Salle comble pour les voeux de notre groupe!

Publié le

Salle comble pour les voeux de notre groupe!

Pour la 7ème année consécutive, la dernière de la mandature, j’organisais vendredi soir, nos vœux à la population avec les élu(e)s de mon groupe au conseil municipal. Olivier Faure, notre député, Hélène Lipietz, Sénatrice de Seine-et-Marne, François Kalfon, Conseiller régional, étaient également présents.


Désormais inscrite dans les traditions de notre Ville, cette cérémonie attire chaque année plus de monde. Cette année la maison des associations était comble, à tel point qu’il était difficile d’établir un chiffrage précis. En tout cas plus de 250 personnes. Beaucoup plus selon certains.


Mais au-delà du nombre, c’est l atmosphère qui régnait qui a réjoui les participants. Même si tout le monde avait à l esprit la campagne des élections municipales à venir, nous avions d abord conçu cette soirée comme un moment de partage, de convivialité et d’échanges.


Comme je l ai rappelé dans mon discours: "Dans un pays en crise, dans une ville qui souffre, il faut garder des moments simples et de partage où les habitants peuvent se réunir au delà de leurs différences. Ni champagne ni petits fours, ce soir ce sera galette, cidre et jus d orange avec la volonté que chacun puisse échanger, discuter, écouter, partager."


C’est donc d’abord un esprit que nous voulions faire partager: celui d’une équipe pour laquelle le respect, la proximité, l’échange sont la base du vivre ensemble.


Dans ces conditions, notre discours s’est fait à plusieurs voix pour rappeler plusieurs des dossiers qui nous ont mobilisés cette année: mon intervention auprès du cabinet de Manuel Valls, l’obtention des emplois francs pour l’agglomération melunaise, le travail sur l’hôpital de Melun avec Olivier Faure, la défense du bois de Bréviande, la protection de notre patrimoine, notre participation à l’agenda 21, mon action en faveur de la participation des habitants et de la vie associative avec le conseil consultatif cantonal et les rencontres de la vie associative du canton, la rénovation en cours du collège La Fontaine...


Oui, nous agissons !


La campagne reprend maintenant ses droits. Il appartient à chacun de la conduire dans la dignité, conformément aux propos que nous avons tenus lors de ces vœux.


Car est-ce un signe du succès de notre cérémonie ? Dès le lendemain, je recevais une nouvelle lettre anonyme dans ma boîte aux lettres...