Nous avons besoin d'élus reconnus

Publié le

Nous avons besoin d'élus reconnus

Samedi matin, c’est une allée de la Gare remplie de kways blancs qui a accueilli Najat Vallaud Belkacem, ministre des droits des femmes et porte-parole du gouvernement, venue m’apporter son soutien. Pour l’occasion, Olivier Faure, député de notre circonscription nous avait également rejoints.

Pendant près de 45 mn, nous avons rencontré les habitants des Courtilleraies et les commerçants présents : marchand de crêpes, kiosque à journaux, pharmacie, boulangerie, salon de coiffure, café…

L’occasion pour les personnes présentes de dire leur inquiétude face à l’évolution de la ville et leur espoir d’un changement prochain. Les difficultés des commerces, les problèmes de délinquance, les insuffisances du projet de rénovation urbaine trop concentré sur le bâti, le sentiment de ghettoïsation du quartier, sont revenus régulièrement.

Ce fut également l’occasion d’évoquer certains sujets phares de notre projet : le classement du Mée en Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP), l’obtention des emplois francs pour l’agglomération melunaise, la priorité à donner au développement économique et aux commerces, le début de la construction du nouvel hôpital de Melun, la démocratie participative et la vie associative comme moyen d’associer les habitants aux décisions….

La présence de Najat Vallaud Belkacem à mes côtés, l’ambiance chaleureuse qui accompagnait cette visite, témoignent bien sûr de l’élan qui nous accompagne dans cette campagne. Elle témoigne surtout de la capacité dont je dispose à mobiliser des soutiens qui nous seront indispensables demain pour donner un nouveau départ à notre ville.

Qu’on le veuille ou non, une commune a besoin d’élus reconnus pour peser dans les décisions.

Nous avons besoin d'élus reconnus