Un nouveau départ pour la sécurité

Publié le

Un nouveau départ pour la sécurité

Depuis ce matin, avec mon équipe, nous distribuons nos propositions en matière de sécurité. Vous pourrez y accéder en cliquant sur la pièce jointe. Il s’agit en effet de l’une des premières préoccupations des Méens. L’insécurité, les petits trafics sont l’une des premières manifestations de la dégradation de notre commune. Le développement de l’économie parallèle, la présence de guetteurs, les attroupements sont tout particulièrement préoccupants. Aucun quartier n’est épargné.

Cela traduit bien sûr une précarisation croissante du Mée : développement économique au point mort, fermetures de commerce, accueil de populations en grande difficulté….

Chacun constate aussi que le maire sortant semble avoir baissé les bras, ne respectant pas les objectifs fixés par le conseil municipal. Seules 5 des 14 caméras de vidéo protection annoncées en 2009 ont été installées, les emplois de policiers municipaux sont loin d’être tous pourvus, les ASVP (agents de surveillance de la voie publique) ont des pouvoirs très limités…

Ceci ne l’empêche pourtant pas de promettre pour demain ce qu’il n’a pas fait hier.

Le rôle d’un maire est pourtant de protéger ses habitants, d’assurer la coordination entre polices nationale et municipale, de veiller à l’efficacité des dispositifs mis en place.

Pour ma part, j’avais pris les devants en organisant dès le mois de septembre dernier une rencontre avec le cabinet de Manuel Valls. J’y avais d’ailleurs emmené le Maire sortant, considérant que cette question dépassait les clivages partisans. J’avais ainsi obtenu un renfort des patrouilles de la BAC et des opérations de saisine de drogue avaient eu leu quelques jours après dans notre commune.

Fort des liens que j’ai noués avec Manuel Valls, je fais aujourd’hui deux propositions :

  • dès le mois d’avril, je demanderai au Ministre de l’intérieur le classement de notre Ville en Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP) Ce dispositif permet en effet de concentrer les effectifs de police dans les quartiers qui rencontrent le plus de difficultés. Mise en place à Savigny le Temple, la ZSP a permis de faire reculer les vols avec violence ou à l’arraché de 55%.
  • nous créerons un office de la tranquillité. Accessible 24h/24 et 7j/7, ce service a déjà été expérimenté ailleurs en France. Il répond aux besoins les plus urgents des habitants : problèmes liés aux incivilités, difficultés de voisinage, dégradation de l’espace public, … en particulier lorsque les services publics sont fermés. L’opérateur traite en effet les appels et les réoriente vers les services compétents et les acteurs de terrain, voire les services de police, avec pour seul souci une réponse adaptée à chacun.

Nous les initierons au Mée et nous proposerons de les élargir à l’Agglomération, dans un souci d’efficacité.

Ces deux propositions s’accompagneront par ailleurs d’autres mesures, notamment pour supprimer les zones d’ombre grâce à un renforcement de l’éclairage public. Vos témoignages sont en effet nombreux de lieux mal éclairés, qui engendrent le sentiment d’insécurité.

Il nous faut enfin agir sur l’ensemble des politiques municipales pour faire de la sécurité un objectif transversal.. Je pense notamment à l’acquisition de comportements citoyens dès le plus jeune âge, grâce à des actions adaptées à l’école et lors des pratiques sportives. Je pense aussi à l’urgence qu’il y a à revitaliser notre commune grâce à l’implantation d’activités économiques car, soyons en sûrs, sans ce nouveau départ, il n y aura pas de sécurité durable au Mée.

La sécurité: une priorité majeure