Nouvel échec du Maire du Mée en appel

Publié le

Nouvel échec du Maire du Mée en appel

Au Mée, les jugements s’accumulent contre le Maire. Rien qu’entre juin et décembre dernier, la justice administrative lui a donné tort à trois reprises, notamment pour avoir méconnu notre droit d’expression.

Cela ne l’empêche pas de multiplier les procédures en appel dirigées contre moi, procédures qu’il perd systématiquement.

Dernier exemple en date, le 29 janvier la Cour Administrative d’Appel de Paris a rejeté son appel contre le jugement rendu le 6 juin 2014 par le Tribunal Administratif de Melun qui l’avait condamné à 1500 € après nous avoir refusé des tribunes de libre expression dans « La Lettre du Maire ».

Dans son ordonnance du 29 janvier 2015, la Cour Administrative d’Appel n’y est pas allée par quatre chemins, déclarant le recours du Maire entaché d’une « irrecevabilité manifeste qui n’est pas susceptible d’être régularisée» !

Sans commentaire...