Agglo: Rendez la cagnotte aux habitants!

Publié le

Agglo: Rendez la cagnotte aux habitants!

Boycott de la séance par les dix élus de droite de Dammarie, élue du Mée qui réussit la prouesse de voter alors qu'elle a quitté la séance et n'a pas laissé de pouvoir, manifestation des habitants de Maincy contre le rattachement à l’Agglo de Melun Val de Seine, Maire du Mée qui prend la présidence de la séance et s’y reprend à trois fois pour faire voter une délibération, improvisation sur la nature juridique des délibérations … une nouvelle fois, la majorité de l’Agglomération Melun Val de Seine a démontré son incapacité à maîtriser le conseil communautaire lundi soir.

Cet amateurisme persistant traduit aussi le délitement de cette majorité comme en a témoigné le vote sur le compte administratif 2015. Alors que 58 des 68 élus sont censés soutenir l’action de l’exécutif, seuls 33, soit moins de la moitié du conseil (!), ont voté en faveur du compte administratif du budget principal, censé retracer l’exécution du budget 2015.

Il est vrai que ce compte administratif s’est révélé fort éloigné des annonces faites lors du vote du budget début 2015 et qui avaient justifié alors une première augmentation d’impôts à l’initiative de la majorité.

Le Président de l’Agglomération Melun Val de Seine avait alors prétexté la baisse des dotations de l’Etat pour justifier une augmentation de 1 million d’euros des impôts supportés par les contribuables. Mais au final l’augmentation des produits fiscaux s’est révélée être le double de la diminution des dotations de l’Etat.

Il avait également inscrit plus de 62 millions d’euros de dépenses de fonctionnement pour justifier l’augmentation des impôts. Au final, ces dépenses de fonctionnement ont été inférieures à 57 millions d’euros, interrogeant sur la sincérité du budget initial.

Résultat, l’Agglomération a dégagé un excédent de fonctionnement de 2,8 millions d’euros supérieur à ce qui avait été annoncé au budget. En d’autres termes, la majorité de l’Agglomération a constitué une cagnotte avec l’augmentation des impôts qu’elle a fait voter et qui n’était pas nécessaire.

Ceci est d’autant plus inconcevable que les investissements ne sont pas au niveau attendu - 22 millions d’euros en 2015 au lieu des 39 millions annoncés- et que l’endettement continue de progresser fortement (+25% en un an !). Les investissements non réalisés sont foison : report des travaux du nouveau site universitaire à Melun, pistes cyclables au point mort, zones d’activité en berne, extension de la communauté d’agglomération remise d’année en année….

Constitution d'une cagnotte avec l'argent des habitants, gonflement artificiel des dépenses au budget, hausses d’impôts injustifiées, investissements reportés à plus tard, augmentation de 25% de l’endettement, voilà donc le bilan financier de l'Agglomération Melun Val de Seine en 2015.

Pourtant, la droite communautaire a décidé de remettre cela en 2016 en votant une nouvelle augmentation d’impôts de 1 million d’euros qui s’ajoutera pour les habitants à celle votée par la majorité du conseil départemental.

En seulement deux ans, les propriétaires de l’Agglomération Melun Val de Seine auront vu leurs impôts augmenter en moyenne de 100€ grâce aux élus de la droite départementale et de l’Agglomération melunaise.

Parce que ces augmentations d’impôts ne profitent pas à l’amélioration des services aux habitants, j’ai demandé en séance, au nom de notre groupe d’élu(e)s au conseil communautaire, la redistribution de l’argent prélevé sur les contribuables sur de nouvelles politiques publiques et/ou par une baisse de la fiscalité communautaire.