Le Mée Plage rétrécit

Publié le

Le Mée Plage rétrécit

Lundi prochain 11 juillet, Le Mée Plage, évènement attendu par les familles qui ne partent pas en vacances, débutera. 4 jours plus tard que l’année dernière. Il se terminera le 30 juillet, soit un jour plus tôt que l’année dernière. Au total, le temps d’ouverture du Mée Plage sera de 20% inférieur aux années précédentes : une plage de 20 jours contre 25 jours en 2015. En 2013 et 2014, il débordait même sur le mois d’août.

Cette réduction sensible du temps consacré au Mée Plage, le Maire s’était bien gardé d’en parler. Non seulement il a attendu le dernier moment, c'est-à-dire le conseil municipal du 7 juillet pour soumettre au vote des élu(e)s le règlement de cette manifestation. Mais en outre, il s’est contenté de soumettre le projet à la commission « finances et administration générale », et non aux commissions « vie sociale, handicap et seniors », « culture et animation » ou « enfance, vie associative et jeunesse », comme s’il convenait désormais de l'analyser en priorité sous un angle financier.

Après la remise en cause des fêtes de quartier, la fusion en une seule date du « Mée en Fête » en septembre et du carnaval en juin, la discrétion municipale à l’occasion de la fête de la musique, la réduction de 20% du temps consacré au Mée Plage témoigne d’un nouveau recul en matière d’animation de notre Ville. Les jeunes Méens qui ne peuvent pas partir en vacances en sont les premières victimes renforçant le risque de les voir livrés à eux-mêmes.

Pour justifier une réduction du Mée Plage, le Maire s’est défaussé sur l’Education nationale et des vacances scolaires plus tardives que les années précédentes, sans toutefois convaincre de l'impossibilité de prolonger Le Mée Plage au début du mois d’août comme cela se faisait auparavant. Il est en effet difficile d’expliquer que Le Mée Plage ne peut pas se dérouler les premiers jours d’août quand on sait que Paris Plage a lieu cette année du 20 juillet au 21 août et Dammarie Plage du 15 juillet au 15 août.

Pour tenter de se dédouaner, le Maire a en outre prétendu que le budget du Mée Plage est maintenu. On a pourtant du mal à comprendre qu’il faille payer le même prix pour une durée inférieure de 20%...

On peut comprendre que la commune fasse des choix, y compris budgétaires. Mais il est temps que le Maire les assume !