Près de 10 Millions € pour l'extension du siège de l'Agglo Melun Val de Seine? N y a-t-il pas mieux à faire?

Publié le

Voilà deux mois déjà, j’ai demandé aux responsables de l’Agglomération de Melun Val de Seine de nous transmettre les études relatives à l’extension du siège de la Communauté d’Agglomération à Dammarie. Malgré la promesse faite alors de me les transmettre dès le lendemain et trois rappels, je n’ai toujours rien reçu ! 

Ceci n’a pas empêché 41 élus de l’Agglomération (sur 68), et notamment les élus des majorités de Melun et du Mée de faire passer le budget de cette opération de moins de 3 millions € à l’origine à près de 10 millions € le 19 septembre dernier.

Pourquoi une telle explosion des coûts ? Au sein même de la majorité, les interrogations sont nombreuses. Le Maire de Vaux-le-Pénil s’est par exemple interrogé sur l’argument avancé d’une extension rendue nécessaire par le transfert d’agents des communes vers l’Agglomération, faisant ainsi remarquer : « on n’a transféré que l’informatique, un agent à Vaux-le-Pénil ».

Les interrogations étaient tout aussi nombreuses sur de possibles solutions alternatives. La rénovation de locaux avenue Thiers qui aurait ainsi été évaluée à 800 000€ il y a quelques années et serait passée désormais à 3,4 millions € ! Une augmentation bien utile lorsqu’il s’agit maintenant d’expliquer que ce n’est pas la bonne solution.

Mais c’est surtout l’opportunité d’une telle dépense au moment où le taux de la taxe foncière voté par l’Agglomération a été multiplié par trois qui fait sursauter. Un sentiment largement partagé puisque même des élus peu suspects de sympathies pour la Gauche rejoignent notre position. Le compte-rendu du bureau de l’Agglomération du 30 juin indique ainsi : « M. Battail (Maire de Dammarie) pense que ce projet d’extension ne se fait pas au bon moment au regard des restrictions budgétaires. M. Bonnomet (Maire de Pringy) partage cet avis. »

Il s’agit effectivement d’une simple question de bon sens qui dépasse les clivages droite/gauche. Lorsqu’on augmente les impôts, la moindre des choses c’est de répondre aux besoins des habitants.

Les besoins ne sont-ils pas énormes en matière de développement économique ? Les transports publics n’ont-ils pas besoin d’être développés ? Ne faut-il pas faire de la Seine l’axe de notre Agglomération ? …

Autant de projets pour lesquels l’argent serait bien mieux utilisé.