Un Maire très discret sur son bilan à l'Agglo

Publié le

Parmi ses nombreux mandats indemnisés, le Maire du Mée est aussi 1er vice-président de Melun Val de Seine, un mandat dont il parle très peu.

Il est vrai que ses choix à l’Agglo interrogent : augmentation des impôts en 2015 et en 2016, recul de plus de 40% des investissements en 2016, patrimoine vendu au-dessous de sa valeur ... Une partie de la majorité, elle-même, dit pourtant son malaise, l’ancien vice-président aux finances venant de déclarer : « j’ai démissionné parce que je savais que nous allions augmenter les impôts et que des sommes ne seraient pas dépensées ».

Deux projets notamment sont préoccupants :

  • l’extension du siège de l’agglomération dont le coût a déjà été multiplié par 3,5 pour approcher 10 millions €.
  • la SPL Melun Val de Seine Aménagement, société détenue par l’Agglo avec une participation de la ville du Mée : elle a accumulé les pertes et consommé  près des ¾ de son capital en deux ans, mais a accordé plus de 200 000€ rien qu’en 2015 au directeur général (en salaires, remboursements de frais, voyages et déplacements, véhicules,…).

L’Agglo pourrait pourtant  être tellement utile tant les besoins en transports, en équipements culturels ou en emplois sont élevés.