Act'Art

Publié le

hoptimumCe lundi matin, le conseil d’administration d’Act’Art m’a désigné comme Président de cette association culturelle départementale. Je prends ainsi la suite de Michèle Pélabère, Conseillère générale du canton de Claye-Souilly, qui a profondément dynamisé cette institution depuis son élection en 2004.

En lien avec le Conseil général qui la soutient financièrement, Act’Art est chargée de mettre en œuvre des projets culturels et artistiques sur le territoire seine-et-marnais. Elle intervient dans les domaines de l'information, de la diffusion, de la création et de la formation, pour le spectacle vivant, les arts plastiques et le cinéma.

Dans un Département marqué par la diversité de ses territoires et de ses communes, Act’Art joue ainsi un rôle clef pour permettre la diffusion et la création culturelles partout en Seine-et-Marne avec pour objectif qu’aucun territoire ne soit exclu de l’accès à la culture, qu’il soit rural ou urbain, On lui doit d’ailleurs le succès des « Scènes Rurales » dont la programmation variée s’accompagne chaque année d’une diversité des lieux retenus.

Elle veille également à associer les différentes formes d’art, en s’ouvrant aux cultures contemporaines et urbaines, dont le Festival Hoptimum est l’une des traductions.

Outil de diffusion et de création culturelle, Act’Art est donc plus largement un acteur au service du territoire et des habitants. Du fait de son positionnement départemental, elle est en mesure de fédérer les acteurs culturels du territoire, d’accompagner et d’informer les partenaires locaux mais aussi de participer à des dispositifs de formation comme c’est le cas avec « Collège au cinéma » ou en direction des professionnels.

Ma fonction de Président d’Act’Art est donc complémentaire de la délégation que m’a confiée Vincent Eblé, Président du Conseil général, en matière de vie associative et de soutien aux initiatives citoyennes. L’action culturelle repose en effet en Seine-et-Marne sur un tissu associatif très riche.

Cette mission répond bien sûr à un goût personnel. Et les habitants de notre canton savent qu’on peut me croiser régulièrement au Mas ou à la MJC-Espace Cordier au Mée, tout comme à la Ferme des Arts à Vert Saint Denis ou à certains spectacles de la MLC de Vert saint Denis/Cesson.

Elle répond également à une conviction que j’ai déjà défendue sur ce blog. La culture est porteuse de valeurs et est facteur d’émancipation. Elle doit s’adresser à tous sans exclusive. Aucun territoire ni aucun public ne doit en être exclu.

C’est bien dans cette direction que j’entends agir malgré un contexte national difficile Mais je sais pouvoir m’appuyer sur une équipe déterminée au sein d’Act’Art, autour d’un nouveau Directeur qui m’a précédé de quelques semaines: Hervé Biseuil a rejoint Act’Art début mai. Je sais également que Michèle Pélabère qui demeure déléguée à la culture au Conseil général continuera à accompagner le développement d’Act’Art et à nous soutenir dans notre action.