Démesuré...

Publié le

Photo 085Démesuré… c'est le terme utilisé par mon voisin en visitant le nouvel hôtel de ville samedi lors de son inauguration. Démesuré…c'est effectivement le sentiment qui vient à l'esprit en découvrant la taille du bâtiment et l'enfilade de bureaux disproportionnés par rapport aux besoins de notre commune. A tel point qu'un autre participant m'a glissé à l'oreille "Ce n'est plus une Mairie, c'est une Préfecture!"

 

Dans le journal "La République" du lundi 6 septembre, cela devient "La première impression lorsqu'on se rend dans le nouvel Hôtel de ville au 555, route de Boissise, c'est la facilité de stationner, un grand parking est à la disposition des visiteurs, avec des places réservées aux personnes handicapées. Des espaces verts, avec des arbres et des massifs, encerclent le bâtiment avec ses grandes baies vitrées".

 

Même involontairement, "La République" met l'accent là  où ça fait mal. Car a priori on n'achète pas une nouvelle Mairie pour ses parkings et ses baies vitrées mais bien pour améliorer le service public aux habitants. Et de cela, il n'est guère question alors que 3,5 millions d'euros ont été dépensés..

 

Le transfert de la Mairie traduit pourtant le désengagement de la commune des quartiers et notamment de ceux qui ont le plus besoin de services publics.

 

Il suffit de passer allée de la Gare ces jours-ci. La Mairie annexe allée de la gare? Fermée! Le service monétique allée de la gare? Fermé!....

 

 Photomairieannexe

 

Bien sûr le Maire a prétendu qu’il ne se désintéressait pas des quartiers et a tenté de se justifier en citant pêle-mêle la mise en place de guichets uniques, de permanences de comités de quartiers, et même un espace dédié au projet de renouvellement urbain!

 

Je ne suis bien sûr pas exhaustif car la liste était tellement disparate qu'on en perdait toute cohérence. Quant au devenir de la Mairie au Village, impossible de comprendre précisément ce qui est envisagé. Mais le Maire l'a promis: "cette propriété ne sera pas bradée".

 

Bref, tout va bien et il ne faut pas écouter ceux qui "passent leur temps à critiquer tout et tout le monde" pour reprendre l'expression du Maire.

 

Sauf qu'à l'issue de son discours, on ressentait comme un malaise

Comment continuer à expliquer qu'il s'agit d'une "opération blanche" quand on prétend dans le même temps que la Mairie du village ne sera pas vendue avant un certain temps ?

Comment oser dire qu'on va réduire les dépenses de fonctionnement de la commune comme par exemple le chauffage alors qu'il faut désormais entretenir deux bâtiments?

Comment affirmer qu’on se préoccupe des quartiers en difficulté avec le projet de renouvellement urbain et faire reculer la présence des services publics dans les mêmes quartiers ?

 

Décidément, il y avait mieux à faire avec les 3,5 millions d'euros dépensés dans la nouvelle Mairie. Les enfants qui n'ont pas pu partir en colonies de vacances cette année, les parents qui ont vu les bus scolaires supprimés il y a un an, les agents municipaux qui voient leurs contrats non renouvelés en savent quelque chose! Sans même parler des amoureux du patrimoine qui s'inquiètent pour le devenir de leur Mairie et de son environnement rue de la Lyve.