Des initiatives citoyennes

Publié le

Elu conseiller général dimanche 27 mars, je reprends la rédaction de ce blog que j’avais volontairement laissé en suspens ces dernières semaines. Je reviendrai probablement dans les prochains articles sur l’analyse du résultat et sur la délégation que Vincent Eblé, Président du conseil général, a souhaité me confier : la vie associative et le soutien aux initiatives citoyennes.

Mais c’est d’abord en tant qu’élu de terrain que j’ai participé à plusieurs rencontres ce weekend.

photoinde

 

Après avoir assisté à la projection d'un film tamoul à l'Espace Cordier vendredi soir, j'ai participé à l'inauguration du  Festival de l’Inde qui se tenait au Mas au Mée samedi et dimanche. J'ai retrouvé avec plaisir cette manifestation à laquelle je participe à chaque édition et je sais, pour bien connaître les membres du cercle culturel franco-indien, l’importance de l’investissement des bénévoles, condition première de la réussite de ce festival. Il réunit une cinquantaine d’exposants qui contribuent à mieux faire connaître ce grand pays distant de 8000km. Il remplit également un rôle humanitaire car les recettes sont pour partie reversées au bénéfice de la construction d’un orphelinat. En drainant 6000 à 7000 visiteurs, il permet enfin de mieux faire connaître Le Mée et la Seine-et-Marne.

Au moment où certains prônent le repli sur soi, j’ai, pour ma part, la conviction que l’ouverture sur l’extérieur est un gage de tolérance et d’apaisement des tensions.

C’est sur l’ensemble de ces points que j’ai voulu insister dans mon discours inaugural en confirmant le soutien que le Conseil général apporte à cette manifestation. Ce festival tombait en tout cas à point nommé pour illustrer le rôle citoyen que remplissent beaucoup de nos associations seine-et-marnaises. A tel point que j’y suis retourné dimanche midi en simple visiteur.

 

phototroc

 

Dans un registre différent, je me suis rendu dimanche matin au « troc vide jardin » organisé par le café associatif de Cesson sur le terrain du fer à cheval à Vert Saint Denis. Bien qu’encore modeste, ce projet permet à des particuliers d’échanger ou d’acquérir des plantes ou des outils de jardin. Mais c’est surtout son caractère convivial et à dimension humaine qui mérite d’être relevé. Car au-delà de sa thématique botanique, c’était l’occasion de nouer des contacts et des discussions dans un cadre particulièrement agréable.

Les initiatives citoyennes ne manquent pas dans notre canton. A nous, élus et associations, chacun dans notre rôle, de leur permettre d’éclore.