Des jeunes citoyens ... au Conseil général

Publié le

photofreinetVendredi matin 6 janvier à 9 heures, j’ai accueilli au Conseil général une classe de CM1 de l’école Freinet à Vert Saint Denis. L’occasion pour eux de découvrir pour la première fois une institution démocratique. Et c’est peu de dire que les yeux de cette vingtaine d’enfants pétillaient dès l’entrée dans le hall du Conseil général où je les ai rejoints.

 

Au programme, la découverte du bâtiment, un jeu de questions réponses sur le Conseil général, la visite du bureau du président du Conseil général avant de finir par un petit en-cas au foyer des élus. Pour moi, l’enjeu n’était pas mince puisqu’il s’agissait de leur transmettre avec des mots simples l’importance de notre démocratie.

 

Dans le hall d’accueil, nous avons découvert ensemble l’histoire du Conseil général.On le sait peu, l’actuel hôtel du Département est édifié sur les fondements d’une ancienne abbaye détruite à plusieurs reprises avant  d’être vendue à la Révolution et d'intégrer au 19e siècle le patrimoine départemental. De ce riche passé demeure aujourd’hui notamment le cloître, dans lequel nous venons d’installer des ruches, et dans la cour, l'hôtel particulier du préfet qui était autrefois le Logis de l’abbé ! Le hall actuel a, quant à lui, été construit en 1998.

Autant d’occasions de les faire réagir avec quelques questions : Saviez-vous que les Vikings remontaient la Seine ? A quoi voyez-vous que c’est une ancienne abbaye ? Quand s’est déroulée la Révolution ?

Nous avons ensuite fait le tour du cloître, ce qui m’a permis de leur faire comprendre que ce lieu était désormais un lieu de travail mais aussi d'expliquer la signification de plusieurs plaques apposées dans le couloir, notamment celle qui célèbre deux victimes du nazisme : François de Tessan, ancien Président du Conseil général et ancien Ministre et Valentin Abeille, ancien sous-préfet de Provins.

 

Direction ensuite la salle des séancesoù les élèves se sont assis à la place des conseillers généraux. Beaucoup n’avaient jamais vu une aussi grande salle et les appareils photos ont crépité.

Après leur avoir parlé de la Seine-et-Marne et de l’action d’un Conseiller général, leurs questions ont fusé. Ils en avaient préparé 11. Sans les citer toutes, ils voulaient savoir pêle-mêle pour combien de temps j’étais élu, pourquoi j’avais voulu être conseiller général, si j’avais un autre travail, combien je gagnais, si nous recevions parfois des  Ministres, où était mon bureau … Au final des questions que se posent tout simplement beaucoup de nos concitoyens pour lesquels le fonctionnement de la démocratie demeure trop mystérieux.

 

Une fois sortis de la salle des séances, nous sommes allés dans le bureau du Président. Là aussi, ils étaient émerveillés de pouvoir ainsi partager un lieu qui dans trop d’institutions est inaccessible au public. Pour ma part, j’ai la conviction que l’Hôtel du Département est la maison commune de tous les Seine-et-Marnais.

 

Nous avons fini au bout d’un peu plus d’une heure au foyer des élus pour une collation avant de leur remettre ainsi qu’à leurs deux accompagnatrices un souvenir de leur visite.

 

Pour eux, comme pour moi, ce fut un moment extrêmement enrichissant. Et si je n’ai pas la prétention de leur avoir fait comprendre en 90 mn le fonctionnement du Conseil général, j’ai la conviction d’avoir un petit peu contribué à leur formation citoyenne.

 

Conseiller général en charge de la vie associative et des initiatives citoyennes, j’y vois une partie de ma mission.