Ecole Racine: un motif de satisfaction!

Publié le

école racineLe sentiment d’avoir été utile, même modestement, est probablement l’une des principales satisfactions que peut ressentir un élu de terrain. Ca a été le cas pour moi il y a quelques jours, lorsque j’ai été informé de la prolongation pour quelques mois d’un contrat d’emploi de vie scolaire à l’école Racine du Mée, qui était menacé d’interruption ce mois-ci.


A la suite de mon engagement au côté de la communauté scolaire de notre canton pour sauver plusieurs classes menacées à la rentrée (voir article sur ce blog « Mobilisé pour les écoles de notre canton »), j’étais à nouveau intervenu il y a un mois environ auprès de l’Inspectrice d’académie pour défendre cet emploi. L’école Racine, comme d’autres écoles au Mée, accueille en effet de nombreux enfants pour lesquels la réussite scolaire constitue le principal espoir. Les priver des moyens indispensables, c’est malheureusement les priver de cette perspective.


Je me réjouis donc si mon action a facilité le maintien de cet emploi. Mais je n’ignore pas combien mon action, facilitée par mon statut de conseiller général à l’écoute des habitants, restera vaine tant qu’elle ne sera pas relayée au plus haut niveau par la volonté de défendre l’école de la République.


Chacun le comprend bien en effet, les suppressions de classes ou d’emplois dont on menace les écoles du Mée sont la conséquence de la politique gouvernementale qui, en France, a entraîné la suppression de milliers de postes dans les écoles..