Enfin, une avancée pour les usagers du RER D

Publié le

Photo 003Pendant la récente campagne électorale, je m’étais engagé à faire des conditions de transport une priorité de mon mandat. Usager régulier du RER D moi-même, je sais combien les habitants de notre canton subissent les trajets parmi les plus longs, les moins confortables et les plus chers.

 

Grâce à l’intervention des élus de gauche de la Région et du conseil général, la suppression de la zone 6 va se traduire par une baisse conséquente du prix des transports pour les usagers des gares du Mée et de Cesson qui se rendent au quotidien à Paris. C’est ce qu’a décidé le conseil du STIF mercredi 1er juin, en particulier grâce au soutien de Vincent Eblé, Président du Conseil général de Seine-et-Marne et Vice-Président du STIF en charge de la grande couronne.

 

Concrètement, à compter du 1er juillet prochain, les usagers utilisant le forfait Navigo mensuel zones 1 à 6 feront une économie de plus de 10% sur leur Pass Navigo. Le forfait mensuel passera ainsi de 123,60 euros à 109,90 euros.

 

Cette décision traduit une volonté de compenser financièrement le déséquilibre de l’offre de transports qui existe entre la grande couronne et la petite couronne.

 

C’est une bonne nouvelle pour les habitants de notre territoire. Mais il reste encore beaucoup à faire pour améliorer au quotidien les conditions de transport des habitants de notre canton.

 

En tant que conseiller général, je continuerai à porter cette exigence auprès de mes interlocuteurs.