Lettre ouverte au Maire...

Publié le

Dans deux de mes articles récents parus sur ce blog, j'ai évoqué les dysfonctionnements au sein du conseil municipal et le climat de plus en plus tendu à l'égard de notre groupe.
A la suite du dernier conseil municipal, le 23 décembre qui a amené un conseiller municipal de droite à franchir une étape en matière d'attaques personnelles, nous avons souhaité réagir collectivement et solennellement dans le cadre d'une lettre ouverte au Maire du Mée (reproduite dans les "pages" de ce blog - cliquer en haut à droite dans la rubrique correspondante).
Comment supporter en effet qu'un conseiller de la majorité municipale se laisse aller à attaquer le physique d'un élu qui n'est pas de son camp?

Devons-nous subir une telle agressivité uniquement parce que nous ne partageons pas les orientations de la municipalité en place?
Méritons-nous un tel traitement parce que nous demandons la transparence sur les conditions de transfert de la Mairie?
Est-il normal de payer un tel prix à titre personnel parce que nous considérons que les choix opérés (suppression des bus scolaires, disparition des illuminations, projet de suppression de services municipaux dans les quartiers, alors que la commune dépense 3 millions d'euros à crédit pour une nouvelle Mairie) ne vont pas dans le sens de l'équité?
Devons-nous subir de telles attaques parce que nous sommes inquiets de l'endettement croissant notre commune?
Nous sommes fondés à nous interroger.


Il est temps que le débat démocratique dans notre commune retrouve un peu de sérénité. C'est pourquoi notre lettre ouverte, au-delà du constat, en appelle au dialogue et propose des pistes en ce sens.
C'est parce que nous ne nous résignons pas au climat imposé par la majorité municipale que nous prenons sur nous de le dépasser et sollicitons une rencontre avec le Maire du Mée.