"Tous seine-et-marnais, tous différents"

Publié le

 

chalenge ThuramEtre élu, c’est accepter de porter des valeurs. Celles et ceux qui me connaissent savent que, pour ma part, j’ai toujours affiché mes convictions. C’est pour moi un gage de transparence à l’égard des citoyens qui me font confiance.

 

Au nombre de ces valeurs figurent le respect de l’autre et l’éducation, sujets sur lesquels je m’exprime régulièrement sur ce blog. Ils constituent aussi un fil directeur pour la mission de « délégué à la vie associative et au soutien aux initiatives citoyennes » que j’exerce au sein de l’exécutif du conseil général.

 

C’est également pourquoi je figurais parmi les conseillers généraux présents à Moissy Cramayel le 21 mai dernier pour la remise des récompenses de la deuxième édition du challenge Thuram.

 

Le conseil général, associé au comité départemental de football et à la fondation Lilian-Thuram Éducation contre le racisme, est en effet largement à l’origine de cette manifestation sportive et citoyenne. Elle réunit en effet sur un même lieu clubs sportifs et associations d’éducation populaire avec pour double objectif  l’organisation d’une compétition de foot et la participation à des ateliers éducatifs autour de thèmes comme la citoyenneté ou la tolérance.

 

Le temps, qui était de la partie, a largement contribué à la réussite de cette journée qui a réuni environ 1500 jeunes licenciés seine-et-marnais. Mais il fallait surtout lire dans les yeux de ces garçons et filles, si fiers de pouvoir approcher Lilian Thuram pour apprécier l’impact de ce challenge. Il est certain que le soutien d’une telle personnalité, au surplus seine-et-marnaise, constitue un atout exceptionnel pour promouvoir cette mission d’éducation à la citoyenneté.

 

C’est également au contact des représentants des associations d’éducation populaire, dont plusieurs issus du canton du Mée, que j’ai pu constater que l’objectif poursuivi avait été atteint. Au-delà de l’affluence qui ne s’était pas démentie tout au long de la journée, ils avaient ressenti un véritable intérêt de la part des jeunes seine-et-marnais présents.

 

« Tous Seine-et-Marnais, tous différents », tel était le propos véhiculé tout au long de cette journée du 21 mai. Ce message, il nous appartient de le décliner sur chacun de nos territoires pour qu’il ne soit pas le slogan d’une seule journée.