Une bien étrange référence

Publié le

Photo 085Est-ce pour ne pas avoir à affronter la réalité ? La municipalité n’a pas hésité à multiplier ces derniers temps les publications à la gloire de sa gestion J’en ai moi-même décompté au moins de quatre entre la « Lettre du Maire » financée par nos impôts, « Le Mée Vision » également financé par nos impôts, le blog du Maire, le tract de ses amis politiques…


Dans plusieurs d’entre elles, le Maire, toujours très modeste, s’attribue la note de 16/20 pour sa gestion. Il s’appuie sur une étude menée par l’association « Contribuables associés ». Une association dont il livre la note, sans bien sûr la nuancer en quelque façon ou nous dire qui se cache derrière cette association.


C’est dommage, car l’association « Contribuables associés » à laquelle le Maire du Mée accorde tant de crédit mérite pour le moins le détour.  A titre d’exemple, cette association a pour porte-parole Benoite Taffin, une ancienne élue de droite parisienne. Elle dispose également d’une chronique régulière sur Radio Courtoisie, une radio qui se définit comme la radio de « toutes les droites », et qui est proche des courants nationalistes et catholiques traditionalistes.

Bref, un exemple d’apolitisme, d’objectivité et de crédibilité !

Le Maire du Mée est-il tellement à court d’arguments au point d’en être réduit à aller utiliser de telles références ?

Il est vrai que les comparaisons officielles publiées avec le budget donnent des résultats beaucoup moins flatteurs. Ainsi, s’agissant de la dette, ces données officielles montrent que la dette du Mée par habitant était fin 2012 de 1258€ contre 1050€ dans les communes de même taille.

Mais bizarrement, ces chiffres officiels, le Maire évite d’y faire référence dans les publications à la gloire de la gestion municipale.